Sentence to think about :   Tel est incompris qui croyait comprendre.   Soulignac
You are here :   Welcome » Streets names
 
Preview  Print...  Print this page...
Preview  Print...  Print this section...
Closed bookshop
librairie.gif
FORNAX
BOOKSHOP
Following a severe
dysfunction in the order processing, the bookshop is closed until further notice.
General catalog
Typo and around
Newsletter
To receive news about this website, consider subscribing to our Newsletter.
Captcha reload
copy the code :
100 Subscribers
Calendar
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.fornax.fr/data/en-articles.xml

Grand Post-concours international
et intemporel
des noms de rues insolites
(voire stupides)

Le concours des noms de rues est clos et se tranforme en post-concours pour laisser le loisir à tout un chacun de continuer à nous envoyer ses trouvailles. Envoi par courriel à l'adresse du webmestre du site [lien dans l'encadré Fornax - Infos] en accompagnant la photo d'un petit commentaire précisant au moins le nom de la ville (ou du village), le département (France) ou le pays (étranger) et le nom de l'expéditeur afin qu'il soit nommément crédité... Merci d'avance.

Rues

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
21
22
23
 
 
 
 
 
 
 



 Participants
dans l'ordre d'arrivée des photos.

Nom de rue n° 1
Saint-Cydroine près Joigny (Yonne). Photo © 2008, Constantin Copronyme.

CC commente : Derrière la belle petite église romane. Ce qui me trouble et m'inquiète, c'est le portail solidement cadenassé : saint Pierre s'est-il absenté faute de clients ?

Nom de rue n° 2
Tannay (qui conduit au lieu-dit Le Réconfort). Photo © 2009, Constantin Copronyme.

Le Réconfort

CC commente : On lit, dans le Journal de Jules Renard, à la date du 2 juillet 1907 :
« Tannay, vieille ville de vignerons. Des caves magnifiques et mystérieuses, de vieilles maisons avec des fenêtres en ogive, et une rue qui ouvre sur un horizon de toute beauté. Des rues bien lavées par les pluies qui dégringolent. Ils récoltent leur vin et le boivent eux-mêmes. Quinze feuillettes par an ne font pas peur à un honnête père de famille. »
On ne sait si les habitants du village boivent toujours autant, mais les Caves Tannaysiennes proposent quelques bouteilles sympathiques (pinot noir, melon de Bourgogne, chardonnay) et le propriétaire peut vous entretenir des poètes lyonnais (j'entends de la Renaissance), ce qui ne gâte rien.

Nom de rue n° 3
Rome, Italie. Photo © 2009, Jacques André.

JA ajoute : Je ne sais pas d'ailleurs si les noms de pont sont admis comme noms de rues... En tout cas, celui-ci montre qu'en Italie, ou en tout cas à Rome, on donne des noms de fontes aux ponts en pierre.

Nom de rue n° 4
Saint-Joseph, Île de la Réunion. Photo © 2008, Marie-Claude Abraham.

Nom de rue n° 5
Rennes. Photo © 2009, Jacques André.

Nom de rue n° 0b

Nom de rue n° 0b
Broyes, (Marne). Photo © 2009, Christian Soulignac.

CS commente : Aucune des personnes interrogées dans le village n'a su expliquer à l'auteur des photos le pourquoi de cette rue infernale.

Nom de rue n° 6
Saint-Sulliac (Ille et Vilaine). Photo © 2009, Jacques André.

JA commente : C'est ty (en breton : maison) pas beau ce « ruette » que mes dicos disent inusités depuis Victor Hugo !

Nom de rue n° 7
Guillestre (Hautes-Alpes). Photo © 2004, Pierre Laurendeau.

PL commente : Guillestre, chef-lieu de canton des Hautes-Alpes (44 habitants au kilomètre-carré, altitude 867 mètres), à l'entrée du Queyras, sur les bords du Guil impétueux.

Nom de rue n° 8
Bordeaux (Haute-Garonne). Photo © 2009, Jacques André.

JA commente : Sans accent à MARCHÉ on pourrait croire à quelque manif... (bordelaise).

Nom de rue n° 9

Nom de rue n° 9
La Roque d'Anthéron (Bouches-du-Rhône). Photo © 2009, Jacques André.

JA commente : J'espère que tu n'as pas pour nouvelle adresse l'une de ces deux « rues » jointes.

Nom de rue n° 10
Pornic (Loire-Atlantique). Photo © 2009, Jacques André.

JA commente : ... et encore moins celle-ci.

Nom de rue n° 11
Narrosse (Landes), à 3km de Dax. Photo © 2009, Michel Lasserre.

ML commente : Le Littré ne dit rien de ces mystérieux « ignons », ainsi nommés par plusieurs panneaux.
Comme la route adjacente est dite « route des plantations », qui sont des pinèdes, peut-être s'agit-il de « pignons », victimes d'un malencontreux lapsus cadastral ? Pure hypothèse !
Dans ma jeune enfance la route, où je passais souvent avec mes frères et sœurs, n'était, sur le terrain, agrémentée d'aucun nom.
C'est qu'on ne voulait pas nous dire combien nous étions mignons !

Nom de rue n° 12a

Nom de rue n° 12b
Bracciano, (Italie). Photo © 2009, Michel Lasserre.

ML commente : Le typographe qui habitait l'impasse venait de déménager.

Nom de rue n° 13a
Sceaux, (Val-de-Marne). Photo © 2009, Michel Lasserre.

Nom de rue n° 13b
Paris, (20e arrondissement). Photo © 2009, Michel Lasserre.

CLS commente : Le rapprochement est effectivement d'un intérêt certain.

Nom de rue n° 14b
Paris, (3e arrondissement). Photo © 2009, Jacques André.

JA commente : 2 prises dans le Marais pour ton album (à moins que tu ne fasses un jeu des 7 erreurs).
CLS ajoute : En effet, Jacques André met l'accent sur un point capital.

Nom de rue n° 15a
Sélestat, (67600). Photo © 2010, Christian Soulignac.

CS commente : Certes, une célèbre pucelle ayant eu affaire avec la religion (avec Dieu plutôt qu'avec l'Ordre de François d'Assise) est née non loin de là, en Lorraine, à Domrémy. Le glissement des unes aux autres n'en reste pas moins étrange et amusant.

Nom de rue n° 15b
Montauban, (82000). Photo © 2010, Christian Soulignac.

CS commente : Qu'on se rassure, il existe aussi une rue des Soubirous-hauts (en bordure de la cathédrale), endroit propice, il est vrai, aux apparitions de la Vierge. On notera, dans l'ancienne appellation, l'emploi du « J » comme « I », qui prouve que l'inscription date d'une époque (XVIIIe siècle) où les deux graphies représentaient encore la même lettre.

Nom de rue n° 16a
Connantre, (51230). Photo © 2010, Christian Soulignac.

CS commente : Un côté du chemin est bordé de maisons, l'autre par un bois. Au couchant, à bonne période, la vision est irréelle.

Nom de rue n° 17a
Villenauxe-le-Grande, (10370). Photo © 2010, Christian Soulignac.

CS commente : Il y a partout des petits plaisantins...

Nom de rue n° 18a
Blauzac, (30700). Photo © 2011, Patrick Bideault.

PB commente : J'espère que vous en ferez bon usage.
CLS répond : On a essayé qu'il en soit ainsi.

Du charme...
Pargny-lès-Reims, (51390). Photo © 2011, Christian Soulignac.

CS commente : Pas de trottoir pour cette rue pleine de charmes mais des vignes, des WC et des toitures arrachées. Jusqu'où va se nicher le charme, hein ?...

Ru...
Sézanne, (51120). Photo © 2011, Catherine Chauvel.

CLS commente : De la part de Catherine Chauvel, notre correspondante spécialiste des rus, rues et ruelles de Sézanne...

Culot
La Villeneuve-lès-Charleville, (51120). Photo © 2011, Christian Soulignac.

CS commente : En avoir au singulier, c'est déjà pas mal... mais au pluriel !

Mansardt...
Vanves, (92170). Photo © 2011, Michel Lasserre.

CLS commente : Cet envoi photographique de l'ami Michel Lasserre (dont nous célébrons de mille mercis la mansuétude) ouvre en nous un petit espace de réflexion et (peut-être) devant nous un grand espace de découverte. Il s'agit, on l'aura deviné, de circonscrire, d'étudier, voire d'augmenter le recensement de la minuscule famille des déténymes. Quoi ! vous ne savez pas ce qu'est la famille des déténymes ? C'est, bien sûr, la famille constituée de duos de patronymes dont l'orthographe ne varie entre l'un et l'autre membre du duo que par la consonne finale: « d » pour l'un, « t » pour l'autre.

Cette famille compte – tout un chacun sait cela depuis l'âge de sept ans révolus (âge de raison) jusqu'à, au moins, celui de soixante-dix-sept (âge d'alzheimerisation) – les très célèbres, melonesques, moustachus et tintiniens Dupond-Dupont. Moins connus, sauf des typographes et typographistes, les Garamond-Garamont. Claude Garamond, graveur du XVIe siècle, créa un caractère: le Garamond. On le copia et l'imita dans les siècles qui suivirent avec des Garamont.

Récemment entrés dans la famille, la photo qui adorne ce billet en fait foi, les Mansard-Mansart. La police était le lien de famille tout naturel entre les Dupond-Dupont et les Garamond-Garamont. Mais quel peut bien être le lien entre les deux premiers duos et les Mansard-Mansart ? François Mansart qui n'était pas typograveur et encore moins policier, qui n'inventa pas non plus la mansarde, en tant qu'architecte de grande renommée devait être policé et fin lettré... peut-être est-ce suffisant pour tisser un début de lien ? Oui ? peut-être...

Quant à la famille des détényme, il serait souhaitable qu'elle ne se cantonne pas à ces trois duos-ci, histoire de faire parler d'elle encore un peu dans un avenir point trop éloigné...

Bleu...
Clesles, (51260). Photo © 2012, Christian Soulignac.

CS commente : Le temps est bleu comme la Terre, et changeant. De quoi simplifier la vie aux fabricants de robes pour princesses qui se grattent la tête dans Peau d'Âne.


Creation date : 22/12/2008 @ 22:48
Last update : 23/03/2012 @ 14:53
Category : Typo and around - Entertainments
Page read 10495 times


Reactions to this article

Reaction #4 

by CC 29/05/2009 @ 15:21

On trouve un peu partout des rues d'Enfer. Il me semble que ce nom renvoie à l'étymologie : la rue d'Enfer, c'est la rue d'en bas.
À propos de 7 : il y a aussi une rue Rompe-Cul à Ramatuelle — si ma mémoire est bonne...

Reaction #3 

by cls 27/05/2009 @ 13:05

Me rappelle un mien et ourobore texte, ce truc : Ô malsain Saint-Malo !

Reaction #2 

by cls 27/05/2009 @ 13:02

... On attend de pied ferme votre photographie de la dite rue, M. Le Tenancier... C'est bien beau de causer, mais faut agir, de temps en temps.

Reaction #1 

by Le_Tenancier 27/05/2009 @ 12:14

A noter pour la photo n° 5 que la Rue de la Soif est une rue assez connue de Saint Malo. Il n'y a plus désormais que de la fastboof à cet endroit, mais le Tenancier en a vu les derniers feux : bagarres qui se prolongeaient au milieu de la rue, et un accordéoniste aux yeux triste qui jouait La Paloma (très mal, du reste...)


Book of the week

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
letterpress composed
and handmade printed.
450 copies.
16 €

(click on pict
for more)

Books of the week
The last one...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Free


Some pages of this site:

Greetings cards

Food poetry

Singular pairs

The Swallows of Bannes

Laucou at the radio


... for those who are too lazy to seek.

Visits

 1557110 visitors

 58 visitors online

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, F51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil F75011 Paris – France