Sentence to think about :   Commencer : dé-finir.   Soulignac
You are here :   Welcome » La Page de sable
 
Preview  Print...  Print this page...
Preview  Print...  Print this section...
Closed bookshop
librairie.gif
FORNAX
BOOKSHOP
Following a severe
dysfunction in the order processing, the bookshop is closed until further notice.
General catalog
Typo and around
Newsletter
To receive news about this website, consider subscribing to our Newsletter.
Captcha reload
copy the code :
100 Subscribers
Calendar
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.fornax.fr/data/en-articles.xml

Christian Laucou
La Page de sable
 

cliquer pour les explications
La Page de sable (PDF)

Amateur de Borges, je venais de terminer la lecture en espagnol de El libro de arena quand me vint l’idée de la Page de sable. Lecture pénible – je ne suis pas hispanisant et la traduction française n’était pas encore parue – mais envoûtante. Pour ne pas perdre mon enthousiasme et mon idée, je me mis à l’écriture tout de suite. J’en montrai le résultat à mon ami Pierre Aguillon à qui je savais la dent dure et l’appréciation juste. Il me fit la joie d’aimer le texte sans réserve. Et comme – pour une fois – j’étais content de moi, j’avais une raison supplémentaire de ne pas laisser cette chose sous forme de manuscrit.

J’avais encore mes entrées à l’école Estienne, grâce à un statut un peu usurpé d’élève de promotion sociale en typographie. J’imaginai une maquette très simple qui jouait, tout comme le texte sur le mot sable. Sable = noir en héraldique (choix du papier de la couverture), sable = couleur du sable (choix du papier intérieur) ; jeu supplémentaire, le texte offrait un écho au sable du titre de Borges. Le livre se fit très vite entre la composition et l’impression, porté que j’étais par le désir irrépressible de le voir terminé. Il se fit même un peu trop vite. Pour la première fois de ma carrière de codicofacteur, je fus mortifié quand je me rendis compte, alors que je pliais les premières feuilles d’impression qu’une coquille – un « a » retourné – déparait la page inaugurale du texte. Je m’en console maintenant en me disant que c’est la preuve absolue que la composition a été faite en typographie au plomb.

L’édition fut tirée à 79 exemplaires. Pourquoi un compte si peu rond ? Parce qu’au moment de la publication Borges avait 79 ans. Je lui envoyais, en hommage, un exemplaire de ma « Page » aux bons soins de la Bibliothèque nationale de Buenos Aires. Mais ses yeux ne voyaient plus que le sable de l’obscurité permanente. Il ne me répondit jamais.

cls
octobre 2006


Creation date : 01/11/2010 @ 18:38
Last update : 15/03/2012 @ 16:55
Category : Books of the week - Fourneau
Page read 7496 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!


Book of the week

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
letterpress composed
and handmade printed.
450 copies.
16 €

(click on pict
for more)

Books of the week
The last one...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Free


Some pages of this site:

Greetings cards

Food poetry

Singular pairs

The Swallows of Bannes

Laucou at the radio


... for those who are too lazy to seek.

Visits

 1433635 visitors

 47 visitors online

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, F51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil F75011 Paris – France