En passant :  Toute volonté de pouvoir, si modeste soit-il, me paraît éminemment suspecte.  Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Casses françaises, interlude
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Derniers billets

Casses

Interlude :
la casse à bateau

—♦—

L’atelier de CLS
(vidéos)

CLS-bois

Catalogue général
Typo et alentours
Calendrier
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://fornax.fr/data/fr-articles.xml

La Rentrée des casses
feuilleton à durée indéterminée...

RentreeDesCasses.jpg

Interlude
La casse à bateau
fr.png

La casse à bateau ?... Mais qu'est-ce cette casse ? Une casse pour composer en pleine mer, qui évite tangage et roulis (ou Tanguy pendant le roulage) ? Non rien de tout cela. Simplement une casse dont le brevet a été déposé en 1855... et dont on vous donne la teneur illico :

Casse à bateau

Le principe de la casse à bateau, plan de coupe [illustration du brevet].

Brevet de 15 ans demandé le 22 novembre 1855 par S. Roinville-Lepelletier, fabricant d’ustensiles d’imprimerie à Paris, rue de la Montagne Ste-Geneviève, 29, pour un genre de fabrication de cases* d’imprimerie dites cases à bateau.

Description de la casse à Bateau.

La casse à bateau est nomé inci, étant creusée dans la masse du bois, en gorge représentant la figure de l’avant ou l’arrier d’un bateau, la casse à bateau peux ce faire en bois tendre ou en bois dure, tel que sapin, peuple, chêne, hêtre, ou toutes sortes de bois. Ce qui est indiferrent, les parties creusé en gorge ne font pas toujour la largeur des casses d’une seul pièce, la largeur varie depui 0,30 c jus qua 0,65nbsp;c et plus, on est obligé de réunir plusieur pièce creusé, de les plaqué ou de les assemblé les une aux autre, les partie creusé et réunie assemblé à la largeur voulu, on les encadre d’un bati en bois dure, au pour tour avec traverse au milieux, assemblé à tenons ou à qeux d’aronde, les deux parti longitudinal du cadre son plus large que la parti latéral, qui sont plus étroites pour recevoir le bout des lames forment font de casses, les lames à gorge longitudinal forment font de casse sont d’une seul pièce élagée dans la mase du bois, les lammes latéral sont toujours en bois dure entaillé de toutes leures largeurs et épesseur dans les longitudinal, de manier à ce qu’il désende de un à deux millième dans le font de la gorge pour éviter le pasage d’une lettre d’un castin dans l’autre, elle sont auci entaillé dans les deux côté des cadres longitudinal à la hauteur du dessu des gorge des castin, représenté par les plan des coupes latéral et longitudinal ci-joint, ma nouvelle fabrication de casses, est aplicable à toutes espèce de casses dont le nombre est concidérable, casse contenant caracter grèc, arabe, anglaise, ronde, romaine, italique, capital, grande ou petitte, et autres, c’est pour coi il n’es pas joint à ma demande de plan orisontal, ma demande d’un brevet n’est pas pour l’invention d’une nouvel casse, mes bien pour l’invention de nouveaux genre de les fabriqué, dont je suis l’auteure, le brevet que je désire obtenir est pour quinze anné consécutif.

J’ai l’honneur d’aitre
Monsieur le ministre
votre serviteur

Roinville-Lepelletier

Certes, notre breveté n'était pas un champion de l'orthographe, le texte ci-dessus, recopié scrupuleusement, en fait foi. Il était menuisier et fabriquait des outils en bois pour les imprimeries : des casses, et probablement aussi des coins, des biseaux, des interlignes, etc. L'ironie – si ironie il y a en la matière, ici – est que ses clients étaient censés, eux, posséder notre langue à la perfection. Mais nous reviendrons sur son personnage plus tard. Nous n'en avons pas fini avec lui. Tentons maintenant de donner quelques éclaircissements sur son invention.

Les cassetins de sa casse ne sont pas de bêtes parallélépipèdes creux, des cassetins à fond plat donc, mais leur fond remonte en courbe en direction du compositeur typo, comme on peut le voir en regardant le dessin en coupe fourni avec la demande de brevet. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce système ? Dans les avantages, on peut espérer que la forme courbe des cassetins va favoriser le rangement des caractères parallèlement entre eux. Ainsi, pas besoin de tourner les caractères entre les doigts avant de les placer dans le composteur. La prise des caractères sera aussi facilitée par la courbe au long de laquelle ils pourront glisser avant leur saisie. Dans les inconvénients, le plus important est qu'à dimensions égales ces cassetins bateau contiendront moins de caractères que les cassetins traditionnels. En cas de composition de textes d'une certaine ampleur, il faudra donc réassortir plus souvent. Le temps gagné par la prise plus aisée des caractères dans cette casse sera peut être perdu dans les réassortiments. Par ailleurs, en raison de la courbe, il sera plus aisé, en prenant un caractère d'en entraîner un autre qui tombera dans un cassetin inférieur et ainsi créera une possibilité de coquille. De plus, le poids à vide de cette casse devait être plus important que celui d'une casse traditionnelle, en raison de sa construction en bois massif ; et le choix, pour tenter de l'alléger, d'un bois plus tendre que celui utilisé d'ordinaire rendait la casse plus fragile et moins durable.

Comme on le constate, avantage et inconvénients se contrebalancent dans l'utilisation de cette casse bateau. Si notre inventeur a construit un certain nombre de ses casses ainsi conçues et qu’il en a vendu à des ateliers clients, aucune d'elles ne semble nous être parvenue, ne serait-ce qu'à titre de curiosité.

[int]-1842-Bottin.jpg
Paris, rue de Bièvre, en 1842

[int]-1854-AnnuaireImprimerie.jpg
Rue de la Montagne Ste-Geneviève, en 1854

[int]-1856-Bottin.jpg
Toujours rue de la Montagne Ste-Geneviève,
en 1856

Revenons maintenant à notre inventeur. Les trois fragments d'annuaires ci-dessus (le Bottin de 1842, l'Annuaire de l'imprimerie de 1854 et de nouveau le Bottin de 1856) nous donnent un tout petit bout de son itinéraire professionnel. Mais Roinville-Lepelletier ne se contentait pas d'être menuisier pour typographes. Il était aussi un homme politiquement engagé. Après la chute de Louis-Philippe et l'avènement de la deuxième république suite à la révolution de février 1848, il est nommé délégué près la Commission du gouvernement pour les travailleurs, candidat à l'Assemblée nationale constituante, aux ouvriers et aux entrepreneurs. Cette même année 1848, il a déposé comme témoin au procès que le gouvernement provisoire a intenté à Guizot et aux autres ministres de Louis-Philippe. Procès sans les accusés puisque tous ces dirigeants de l'ancien régime avaient pris la fuite, mais qu'importe.

Roinville s'est aussi fait écrivain et historien pour raconter un petit bout de notre histoire dont il avait été partie prenante, petit bout qui avait été l'une des cause de la révolution de 1848 : l'interdiction du Banquet réformiste du 12e arrondissement de Paris.

[int]-1848-RoinvilleLepelletier-HistoireDuBanquetReformisteDu12eArrondissement4.jpg

L'ouvrage de Roinville, publié à son adresse.

Son ouvrage se clôt avec ces propos admirables : « Écrivez donc l’histoire, grands écrivains, et faites remonter à des siècles les révolutions qu’un banquet ou une décision de courageux étudiants peut déterminer, quand le peuple est préparé à la lutte pour défendre les libertés qu’un pouvoir réactionnaire détruit chaque jour : là est le grand secret de la révolution de Février ! »

Vous pouvez lire le texte en entier en cliquant sur la couverture.

On peut, certes, avoir une orthographe défaillante, mais avoir en même temps des idées qui ne le sont pas, des idées fortes et révolutionnaires. Nul doute, par ailleurs, que les amis typos à qui il a confié la composition de sa brochure lui ont corrigé son texte à l'œil... on est comme ça, nous, chez les typos...

Fin de l'interlude {à suivre}

* L'académie française, et les institutions publiques à sa suite, ne reconnaissaient pas l'orthographe « casse », elles lui préféraient « case ».


Date de création : 11/11/2022 @ 00:17
Catégorie : - Typographie
Page lue 113 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les petits derniers...

Pierre Pinelli
Molitor

frnx-280-mini.jpg

24 pages,
format 15 x 20 cm.
tirage à 100 exemplaires en typographie au plomb.
60 €

 __________

Fornax
12 cartes postales K

frnx-279-mini.jpg

12 cartes postales au format 10,5 x 15,5 cm, sous couverture-boîte.
tirage à 50 exemplaires en typographie.
30 €

 __________

Alexandre de Tours
& Charles d'Écoman
Typotes XIXe siècle

frnx-275-mini.gif

156 pages,
format 15,2 x 22,8 cm.
Impression numérique.
15 €

 __________

Collectif
Typos XIXe siècle

frnx-276-mini.gif

352 pages,
format 15,2 x 22,8 cm.
Impression numérique.
24 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Le livre commenté

Baron Bulto
Carnet de Stresa

four-117.jpg

44 p., format 11 x 16 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 250 exemplaires.
15 €
en voie d'épuisement

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Les livres commentés
Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Visites

 7181354 visiteurs

 49 visiteurs en ligne

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France