En passant :  Le mal, dit l'Alchimiste, ce n'est pas ce qui entre dans la bouche de l'homme. Le mal est dans ce qui en sort.  Paulo Coelho (L'Alchimiste)
Derniers billets

Bibliotératologie

Chez les éditeurs [5]

Impressions

Le Nardigraphe

—♦—

L’atelier de CLS
(vidéos)

CLS-bois

Catalogue général
Typo et alentours
Calendrier
Bienvenue sur Fornax

Fornax éditeur

est un éditeur artisan établi en Champagne (dans le petit village de Bannes)
et surtout et avant tout en Île de France (dans le petit village de Paris).

 
L'atelier de Bannes
L'atelier de Bannes

L'atelier de Bannes.

L'atelier de Paris
L'atelier de Paris

L'atelier de Paris.

 

 Fornax n'édite que de la littérature – illustrée ou non d'estampes – suivant les goûts et humeurs de Christian Laucou qui préside à ses destinées. Ceux-ci le portent (sans exclusive) vers la littérature contemporaine et celle qu'il appelle « de l'entre deux guerres » (comprendre entre 1870 et 1914).

 Christian Laucou, typographe traditionnel au plomb et imprimeur, conçoit tous les livres de Fornax et en imprime la quasi totalité. Il est aussi imprimeur à façon en typographie et pédagogue. On trouvera toutes les informations au sujet de ces deux activités sur son site professionnel : cls-typo.

 Plumitif discret, il lui arrive aussi de commettre de la littérature ; il prend alors le nom de Christian Soulignac ou signe CLS afin de séparer l'activité littéraire de l'activité éditoriale. Il tient plus ou moins régulièrement un blog orienté typographie, principalement la « typo des rues ». On en trouve les derniers billets ci-dessous.

Les 2 derniers billets
202... 4  -  par cls

Nouveauté et vœux

2023 ne s'est pas terminée sans une petite nouveauté, mais comme elle s'est imprimée en décembre, c'est en cette année 2024 commençante qu'on l'annonce à grands renforts de trompettes. George Auriol (oui, George sans « s », comme chez les Anglais), vous connaissez ? Oui, bien sûr ! Un homme à multiples facettes, à la fois humoriste et ami d'Alphonse Allais (un autre humoriste), créateur de marques pour les éditeurs et de monogrammes, inventeur de caractères typographiques, professeur à l'école Estienne. Enfin un gars bien, quoi... Le hasard, la chance et un peu de menue monnaie ont fait que le signataire de ces lignes a pu acquérir, voici un certain temps déjà, un manuscrit du monsieur. Un conte rigolo dans la veine de son ami Allais. Pas inédit, hélas, il était paru dans un journal intitulé Le Journal. Mais il était suffisamment rigolo (quoique...) pour qu'on en fasse une première édition sous la forme d'une petite brochure. En voici la couverture, imprimée sur une carte brune d'une rigidité à toute épreuve.

Auriol-Pullmann.jpg

Une histoire de trains et de wagons, chose évidente puisqu'elle fait appel à George Pullmann (les ceuss qui ne savent pas qui que c'est peuvent chercher sur oui qui pédia, on ne va tout de même pas vous mâcher tout le boulot). En prime une petite linogravure de votre serviteur, faut ce qu'il faut. Tous renseignements complémentaires sur la fiche du catalogue général qui est consacrée à ce chef d'œuvre.

Bon. Ça, c'était pour 2023. Bien sûr, pour 2024 qui commence, on a la traditionnelle carte de vœux. La quarante-quatrième qu'on fait. En typo plomb, comme celle de l'année dernière, pour les chanceux qui la recevront sous forme papier et numérisée en PDF pour les autres qui pourront la découvrir ici. Pas trop gaie, cette carte de vœux, tout comme le monde qui nous entoure, hélas.

Voeux2024.jpg
PDF

Voilà, c'est tout pour l'instant. On ne vous souhaite rien de grand, de beau, de bon. Ce serait hypocrite.

La carte, bien sûr, est disponible en téléchargement sur ce site, comme toutes les autres...

Nouveauté et vœux

2023 ne s'est pas terminée sans une petite nouveauté, mais comme elle s'est imprimée en décembre, c'est en cette année 2024 commençante qu'on l'annonce à grands renforts de trompettes. George Auriol (oui, George sans « s », comme chez les Anglais), vous connaissez ? Oui, bien sûr ! Un homme à multiples facettes, à la fois humoriste et ami d'Alphonse Allais (un autre humoriste), créateur de marques pour les éditeurs et de monogrammes, inventeur de caractères typographiques, professeur à l'école Estienne. Enfin un gars bien, quoi... Le hasard, la chance et un peu de menue monnaie ont fait que le signataire de ces lignes a pu acquérir, voici un certain temps déjà, un manuscrit du monsieur. Un conte rigolo dans la veine de son ami Allais. Pas inédit, hélas, il était paru dans un journal intitulé Le Journal. Mais il était suffisamment rigolo (quoique...) pour qu'on en fasse une première édition sous la forme d'une petite brochure. En voici la couverture, imprimée sur une carte brune d'une rigidité à toute épreuve.

Auriol-Pullmann.jpg

Une histoire de trains et de wagons, chose évidente puisqu'elle fait appel à George Pullmann (les ceuss qui ne savent pas qui que c'est peuvent chercher sur oui qui pédia, on ne va tout de même pas vous mâcher tout le boulot). En prime une petite linogravure de votre serviteur, faut ce qu'il faut. Tous renseignements complémentaires sur la fiche du catalogue général qui est consacrée à ce chef d'œuvre.

Bon. Ça, c'était pour 2023. Bien sûr, pour 2024 qui commence, on a la traditionnelle carte de vœux. La quarante-quatrième qu'on fait. En typo plomb, comme celle de l'année dernière, pour les chanceux qui la recevront sous forme papier et numérisée en PDF pour les autres qui pourront la découvrir ici. Pas trop gaie, cette carte de vœux, tout comme le monde qui nous entoure, hélas.

Voeux2024.jpg
PDF

Voilà, c'est tout pour l'instant. On ne vous souhaite rien de grand, de beau, de bon. Ce serait hypocrite.

La carte, bien sûr, est disponible en téléchargement sur ce site, comme toutes les autres...

Fermer

Publié le 03/01/2024 @ 18:31  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Petite presse  -  par cls

Imprimer une presse !

PetitePresseTailleDouce0.jpg

Non, le rédacteur de ces lignes n'a pas été distrait; non, il n'a pas perdu la tête... Il ne s'est pas trompé en voulant écrire : « Une presse à imprimer » ; il a réellement et consciemment écrit « Imprimer une presse ». Cette presse à imprimer imprimée est là, sous vos yeux d'internautes ébahis (ou pas).

Oui, le signataire de ces lignes s'est procuré une imprimante 3D pendant l'été et le premier objet qu'il a imprimé avec son imprimante est cette presse minuscule (la petite cuiller est présente sur la photo pour donner une idée de sa taille). Le matériau utilisé pour l'imprimer est du PLA (acide polylactique), une matière plastique quasi écologique (!) fabriquée à partir d'amidon de maïs et biodégradable à une température de 60 °C en milieu industriel.

Non, elle n'a pas été facile à imprimer car le rédacteur de ces lignes est un total débutant en impression 3D (s'il ne l'est pas dans les techniques d'impression traditionnelles).

Oui, cette petite presse imprime vraiment, ce n'est pas un jouet (quoique... vu sa taille...) La preuve est apportée par les photos dessous où on la voit parader dans l'atelier de Bannes avec ses grandes sœurs après avoir réalisé son premier tirage : une pointe sèche imprimée sur vélin d'Arches à 4 exemplaires.

PetitePresseTailleDouce1.jpg

PetitePresseTailleDouce2.jpg

PetitePresseTailleDouce3.jpg

Post-scriptum : Cette petite presse a été conçue par deux jeunes artistes et taille-douciers allemands : Martin Schneider et Dominik Schmitz qui ont mis les fichiers de conception de la petite presse en accès libre (license créative common) et ont monté un site Internet (le site Open Press Project) autour de sa mise à disposition gratuite et des œuvres créées partout dans le monde avec son concours. Qu'ils soient remerciés pour leur bonne action artistique.

Notons au passage que, depuis Gutenberg, bon nombre des bonnes idées liées au livre et à l'imprimerie nous viennent d'Allemagne.

Imprimer une presse !

PetitePresseTailleDouce0.jpg

Non, le rédacteur de ces lignes n'a pas été distrait; non, il n'a pas perdu la tête... Il ne s'est pas trompé en voulant écrire : « Une presse à imprimer » ; il a réellement et consciemment écrit « Imprimer une presse ». Cette presse à imprimer imprimée est là, sous vos yeux d'internautes ébahis (ou pas).

Oui, le signataire de ces lignes s'est procuré une imprimante 3D pendant l'été et le premier objet qu'il a imprimé avec son imprimante est cette presse minuscule (la petite cuiller est présente sur la photo pour donner une idée de sa taille). Le matériau utilisé pour l'imprimer est du PLA (acide polylactique), une matière plastique quasi écologique (!) fabriquée à partir d'amidon de maïs et biodégradable à une température de 60 °C en milieu industriel.

Non, elle n'a pas été facile à imprimer car le rédacteur de ces lignes est un total débutant en impression 3D (s'il ne l'est pas dans les techniques d'impression traditionnelles).

Oui, cette petite presse imprime vraiment, ce n'est pas un jouet (quoique... vu sa taille...) La preuve est apportée par les photos dessous où on la voit parader dans l'atelier de Bannes avec ses grandes sœurs après avoir réalisé son premier tirage : une pointe sèche imprimée sur vélin d'Arches à 4 exemplaires.

PetitePresseTailleDouce1.jpg

PetitePresseTailleDouce2.jpg

PetitePresseTailleDouce3.jpg

Post-scriptum : Cette petite presse a été conçue par deux jeunes artistes et taille-douciers allemands : Martin Schneider et Dominik Schmitz qui ont mis les fichiers de conception de la petite presse en accès libre (license créative common) et ont monté un site Internet (le site Open Press Project) autour de sa mise à disposition gratuite et des œuvres créées partout dans le monde avec son concours. Qu'ils soient remerciés pour leur bonne action artistique.

Notons au passage que, depuis Gutenberg, bon nombre des bonnes idées liées au livre et à l'imprimerie nous viennent d'Allemagne.

Fermer

Publié le 13/09/2023 @ 13:19  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Tout le blog

Les petits derniers...

George Auriol
Tuyau
sur l'ultime création
de M. Pullmann

frnx-284-mini.jpg

20 pages,
format 11,2 x 13 cm.
tirage à 100 exemplaires en typographie.
21 €

 __________

CLS
A pas feutrés

frnx-281-mini.jpg

Un volumen,
79 cm de long, 17,5 cm de haut.
tirage à 10 exemplaires en linogravure.
250 €

 __________

Marie-Rose de France
Dits

frnx-283-mini.jpg

26 petits textes en proses poétique. Vignettes de CLS.
tirage à 120 exemplaires en typographie au plomb.
60 €

 __________

Pierre Pinelli
Molitor

frnx-280-mini.jpg

24 pages,
format 15 x 20 cm.
tirage à 100 exemplaires en typographie au plomb.
60 €

Le livre commenté

Marie-Rose de France
Dits

frnx-283-mini.jpg

36 p., format 10 x 14 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 120 exemplaires.
60 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Les livres commentés
Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Visites

 9326698 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France