Sentence to think about :  Tous les hommes politiques devraient être plombiers. Ceux qui s'occupent des sanitaires des autres connaissent assez bien l'humanité.  Soulignac
You are here :   Welcome » Fornax Blog (& archives)
 
Preview  Print...  Print this page...
Preview  Print...  Print this section...
Book of the week

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
letterpress composed
and handmade printed.
450 copies.
16 €

(click on pict
for more)

General catalog
Books of the week
Typo and around
The last one...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Free


Some pages of this site:

Greetings cards

Food poetry

Singular pairs

The Swallows of Bannes

Laucou at the radio


... for those who are too lazy to seek.

Newsletter
To receive news about this website, consider subscribing to our Newsletter.
Captcha reload
copy the code :
100 Subscribers
Visits

 3891989 visitors

 72 visitors online

Calendar
Fornax Blog (& archives)
All the posts
Chromotypography  -  by cls
Technologie et belles images.
 
Cosinus


Quel est le cosinus de l’angle sous lequel on prend la technologie ? Le calcul est difficile, accordons-nous cette affirmation. Mais nous pouvons tenter de répondre à des questions plus simples comme, par exemple :
— Qu’estce que la chromotypographie ?
— Qu’est-ce que la quadrichromie ?
— Qui est Cosinus ?
Il suffit, pour en savoir plus, de cliquer sur l’image plus haut.

 

Published on 23/12/2012 @ 01:23  - none comment - none comment - View ? Add yours ?   Preview   Print...   Top
Evening  -  by cls
Une journée.
 
— Dis-donc, Christian, ça fait des millénaires que tu n'as pas écrit de nouveau billet sur ton blog. T'es malade ? Tu dors ? Tu te désintéresses de la chose ?
— Non... je fais autre chose...
— Ah ?
— Par exemple, vendredi dernier, j'ai passé la plus grande partie de ma matinée à enfiler des perles de rosée sur des fils de la Vierge...
 
Perles.


— ... et le soir, j'ai enfilé mon costume de voyageur occasionnel pour me rendre à la cérémonie officielle et festive de sortie du numéro 4 de la revue Aubuscule.
— Aubuscule ?

— Une revue un peu particulière, lien entre l'aube et le crépuscule, qui ne sort qu'un numéro par an et qui change totalement de direction et de rédaction à chaque numéro. On m'avait fait l'insigne honneur de demander ma collaboration.

 

Affiche de la soirée.


— ... Pourtant, depuis la dernière guerre mondiale, je me méfie un peu de la collaboration en France. Mais là, j'ai accepté d'enthousiasme, sans presque y réfléchir. Il faut dire aussi que le thème du numéro était le multilinguisme...
— Je vois.
— Et pour une fois que ce n'était pas à moi de m'embêter pour concevoir et réaliser une chose, j'ai apprécié. Belle, la revue. Et accompagnée d'un DVD !

 

La revue.
 
Le DVD.


— Et la soirée ?
— Étonnante également. J'y ai vu des bagarreurs pacifiques, des vidéastes au masculin et au féminin, un slameur clamant en compagnie d'un bidouilleur de sons bidouillant, un peintre créateur d'objets détournés, des poétesses par lot de quatre, un diseur de correspondance, du public attentif, pas de raton laveur mais un guitariste nocturne...
— Tout ça ?
— Oui, j'ai vraiment passé une bonne soirée.

 

La soirée.
 
La soirée.
 
La soirée.
 
La soirée.


— Et j'ai même mangé !
— Mais que n'as-tu donc pas fait dans cette soirée, alors ?

 

La revue.


— De la typo de nuit, c'est en sortant que j'en ai fait !

 

Published on 18/12/2012 @ 11:27  - none comment - none comment - View ? Add yours ?   Preview   Print...   Top
Mist  -  by cls
Plus tard.
 
Brume.


L'atelier est un iceberg dans un océan de brume. Le reste du monde n'existe plus. Pourtant, il n'y a pas si longtemps que cela, il me semble bien me souvenir... qu'il y eut un stage avec Serge... et aussi, un peu avant, une translation provençale.
La brume embrouille tout, se lèvera-t-elle pour clarifier mon esprit ?

 

Published on 20/11/2012 @ 19:05  - none comment - none comment - View ? Add yours ?   Preview   Print...   Top
Beautiful sentences [18]  -  by cls
Souhait.
 
Chuchoter...


[silence]

 

 

Published on 11/10/2012 @ 20:49  - none comment - none comment - View ? Add yours ?   Preview   Print...   Top
Bell  -  by cls
Caractères de fonte.

 
— Ah la la, elle est partout...
— Quoi ? la police ?
— Non. La typographie !
— C'est bien ce que je disais. La police !
— Glissons sur ce calembour facile et éculé. Quand on s'intéresse comme moi à la typo des rues, on se promène assez souvent...
— ... ce qui paraît logique !
— Ne m'interrompez pas tout le temps, c'est agaçant à la fin... assez souvent donc, et, pour se reposer, on entre parfois dans un lieu public, un square...
— une imprimerie...
— Vous êtes vraiment idiot, mon bon ami... ou une église.
— Une église ?
— Oui. Et là, qu'y trouve-t-on ?...
— Des prie-Dieu typographiques, des statues de plâtre typographique, un harmonium typographique, des cierges typographiques, des vitraux typographiques...
— Non. Une cloche.
— Une cloche typographique ?
— Une cloche.
— Dans les clochers des églises, ce n'est pas rare... pas de quoi générer un tel esbaudissement. — Une cloche au sol.
— Ah ?
— Vous voilà devenu court dans votre discours...
— Ne comptez pas sur moi pour faire une mauvaise plaisanterie au sujet d'un accident lors d'un voyage pascal...
— Je n'en attendais pas moins de vous.

 

La cloche au sol.

 

— Bon. Mais qu'a-t-elle de si particulier, cette cloche, à l'exception de sa basse position géographique ?
— Elle date du XVIIIe siècle. De 1786 exactement. Voyez-donc les inscription qui courent à sa surface. Elles ont été réalisées, devinons-le au passage, par des sortes de poinçons gravés en relief et à l'endroit qui ont été enfoncés caractère après caractère dans le moule encore frais de la cloche à venir.

 

La date de fonte de la cloche.

 

— Donc, il existe des typographes cloches... ou clochistes...
— Pas exactement. Je puis même affirmer que celui qui a réalisé les inscriptions sur cette cloche n'était pas typographe et qu'il était distrait.
— Ah bon ? Et qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela de façon aussi péremptoire ?
— Il a fait une coquille dans son nom, voyez plutôt...

 

Nom du facteur, début.
Nom du facteur, milieu.
Nom du facteur, fin.

 

— « Jena-François Despois de Nancy m'a fondue », effectivement JENA est mis pour JEAN. Et il manque apostrophe et cédille. Vous avez l'œil, monsieur...
— C'est un métier, monsieur. Notez au passage que le caractère me semble être une garalde. Mais rassurez-vous, je fais des fautes aussi. C'est mon côté humain...

 

Published on 14/09/2012 @ 23:52  - none comment - none comment - View ? Add yours ?   Preview   Print...   Top
Categories

Unfold Close Undergrowth typography

Unfold Close Typographical practice

Unfold Close The picture of the day...

Unfold Close Tales ans short stories

Unfold Close Streets typography

Unfold Close Rural typo

Unfold Close Proverbs

Unfold Close Post-competition

Unfold Close Places of conviviality

Unfold Close My masters

Unfold Close Internal news

Unfold Close Friends

Unfold Close External news

Unfold Close Editorial practice

Unfold Close Competition

Unfold Close Bookish teratology

Unfold Close Book-collecting

Unfold Close Art

Unfold Close Alphabet

last posts
01/04/2020 @ 17:43
Poetry... ...
27/03/2020 @ 20:00
literary games ...
25/03/2020 @ 02:15
Do nopt... ...
21/03/2020 @ 20:44
An attempt... ...
18/03/2020 @ 22:08
Typographic old times ...
Last comments
Archives
05-2020 June 2020 07-2020
S M T W T F S
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Friends' posts


Fornax éditeur – 18, route de Coizard, F51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil F75011 Paris – France