En passant :  A quoi bon les spectacles de cirque, il suffit de regarder autour de soi.  Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Blog Fornax (& archives)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Librairie fermée
librairie1.gif
LIBRAIRIE EN LIGNE
DE FORNAX
Suite à un grave
dysfonctionnement dans la gestion des commandes, la librairie est fermée jusqu'à nouvel ordre.
Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Catalogue général
Les livres de la semaine
Typo et alentours
Les petits derniers...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
100 Abonnés
Visites

 1217368 visiteurs

 47 visiteurs en ligne

Calendrier
Blog Fornax (& archives)
Tous les billets
Assassiner la typo ?  -  par cls
Théotiste Lefèvre...
enfin reconstitué.

 
Manuel du compositeur
 

Voici quelques temps déjà, alors que je travaillais à la « pause : les manuels typographiques » de ce merveilleux ouvrage qu'est l'Histoire de l'écriture typographique, le 19e siècle français, je n'avais pu que constater avec tristesse un grand manque dans ma bibliothèque technique : je n'avais pas le second volume de ce chef d'œuvre indépassable qu'est le Guide du compositeur de Théotiste Lefèvre. J'avais pu le consulter dans la très accueillante bibliothèque de l’Esaig, mais bon, je ne l'avais pas sous la main quand j'en avais besoin... et cela me frustrait quelque part au niveau de la connaissance (comme on dit dans les milieux bien informés).

 

Histoire de l'écriture typographique, le 19e siècle français.
 

J'ai enfin trouvé une bonne occasion de parler de cet ouvrage (et dans la présente parenthèse, du plaisir que j'ai eu à travailler avec Jacques André). Passons, glissons, avançons...

Le manque ressenti à chaque fois que je me rendais à l'étagère « manuels typo » de ma bibliothèque a enfin disparu. Oh, bien sûr, ne s’y trouvent pas encore quelques perles rares dans ce domaine (je n'ai pas l'Audouin de Géronval, ni le Claye, par exemple), l'inflation des prix de ces ouvrages en est essentiellement la cause. Mais j'ai enfin mon tome II du Lefèvre ! Le facteur me l'a remis en main propre ce matin. Certes, le duo qu'il forme avec mon tome I n'est pas entièrement assorti mais tant pis. Rien, aujourd'hui, ne saura écorner mon bonheur (si tant est qu'un bonheur puisse s'écorner). Et surtout, c'est un exemplaire d'exception que ce tome II. Qu'on en juge...

 

Pièce de titre.
 

La dorure du titre me ravit. Le mot-valise composé involontairement (on peut le supposer mais pas le regretter) par le doreur de cette bien piètre mais solide reliure, laisse l'imagination enfourcher sa fougueuse cavale pour partir au grand galop dans des directions inexplorées... Composer un texte, est-ce le tuer ? C'est, à tout le moins, fixer définitivement une pensée qui continue à se développer dans l'esprit de son auteur. C'est donc une manière de pierre tombale. Le compositeur, qui non seulement compose mais corrige (qui rend correct), n'est-il pas là pour tuer dans l'œuf toute velléité de dissidence, de nouveauté, d'invention contre nature dans la langue en tant que garant de la pureté de celle-ci ? Je vous offre ces deux premières questions auxquelles je me garderais bien de donner des réponses (définitives ou non). À vous, lecteur potentiel, de vous en donner, et de vous poser toutes les autres questions.

 

Publié le 16/10/2015 @ 11:06  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Vœux  -  par cls
À la carte...

 
voeux.jpg

Les curieux et les nouveaux venus le savent peut-être déjà : la numérisation des cartes de vœux est terminée. Elles ont toutes été pédéeffizées (plus ou mois bien) et accueillies sur un site extérieur permettant le feuilletage... mais on y accède à partir de la boîte « Gratuit » (à droite) ou du menu Divertissements de la boîte « Typo et alentours » (à gauche). On peut donc choisir son orientation.

 

Publié le 03/08/2015 @ 23:08  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Céramique émaillée  -  par cls
Typographie fin-de-siècle.

 
gallia-lutetia.jpg

Le nom d’une villa de bord de mer à Quiberon, un magnifique exemple de typographie fin de siècle en céramique émaillée...

 

 

Publié le 17/07/2015 @ 18:20  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Deux noms de rues  -  par cls
Noms de rues insolites
(voire stupides) :
le retour.

 
rue024a.jpg


Voilà bien longtemps qu'on ne vous avais pas offert un nom de rue curieux. Ne rechignons donc pas à vous offrir la vue de celui-ci trouvé à Dizy, dans la banlieue nord d’Épernay (Marne).
 

rue024b.jpg


... Ni ceux-ci (surtout celui du bas), trouvés en bordure de vigne à Fèrebrianges (Marne encore).

 

Publié le 29/06/2015 @ 11:01  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Typographie lumineuse  -  par cls
Typographie en bloc.

 
commissariatypo1.jpg


Ce n’est pas tout à fait dans la rue mais dans un commissariat de police qu’a été arrêtée cette typographie lumineuse. Qu’on me comprenne bien : J'ai dit lumineuse et non pas éclairée, bien qu'elle le soit. Une typographie ponctuelle bien que permanente et quasi monumentale. On devrait mieux comprendre avec la photo dessous.
 

commissariatypo2.jpg


Les lettres du texte sont formées grâce à la perforations d’une surface noire éclairée par derrière.

 

 

Publié le 19/06/2015 @ 20:29  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Rubriques

Déplier Fermer Tératologie livresque

Déplier Fermer Typo rurale

Déplier Fermer Typo des rues

Déplier Fermer Typo des bois

Déplier Fermer Proverbes

Déplier Fermer Pratique éditoriale

Déplier Fermer Pratique typographique

Déplier Fermer Post-concours

Déplier Fermer Nouvelles internes

Déplier Fermer Nouvelles externes

Déplier Fermer Mes maîtres

Déplier Fermer Lieux de convivialité

Déplier Fermer La photo du jour...

Déplier Fermer Contes et nouvelles

Déplier Fermer Concours

Déplier Fermer Bibliophilie

Déplier Fermer Art

Déplier Fermer Alphabet

Derniers billets
14/03/2017 @ 12:24
Deux petits derniers... ...
06/03/2017 @ 10:02
Typo d'amour ...
12/02/2017 @ 11:41
Remise en état d'une casse ...
18/01/2017 @ 12:41
Quelques livres ...
Derniers commentaires
Archives
02-2017 Mars 2017 04-2017
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Billets des amis


Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France