En passant :  Si tu tombes pitit larbre, tu casses pas la gueule comme si tu tombes grand larbre.  Bela
Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Librairie fermée
librairie1.gif
LIBRAIRIE EN LIGNE
DE FORNAX
Suite à un grave
dysfonctionnement dans la gestion des commandes, la librairie est fermée jusqu'à nouvel ordre.
Catalogue général
Typo et alentours
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
100 Abonnés
Calendrier
Bienvenue sur Fornax

Fornax éditeur

est un éditeur artisan établi en Champagne (dans le petit village de Bannes)
et surtout et avant tout en Île de France (dans le petit village de Paris).

 
L'atelier de Bannes  L'atelier de Bannes

L'atelier de Bannes.

L'atelier de Paris  L'atelier de Paris

L'atelier de Paris.

 

 Fornax n'édite que de la littérature – illustrée ou non d'estampes – suivant les goûts et humeurs de Christian Laucou qui préside à ses destinées. Ceux-ci le portent (sans exclusive) vers la littérature contemporaine et celle qu'il appelle « de l'entre deux guerres » (comprendre entre 1870 et 1914).

 Christian Laucou, typographe traditionnel au plomb et imprimeur, conçoit tous les livres de Fornax et en imprime la quasi totalité. Il est aussi imprimeur à façon en typographie et pédagogue. On trouvera toutes les informations au sujet de ces deux activités sur son site professionnel : cls-typo.

 Plumitif discret, il lui arrive aussi de commettre de la littérature ; il prend alors le nom de Christian Soulignac afin de séparer l'activité littéraire de l'activité éditoriale. Il tient plus ou moins régulièrement un blog orienté typographie, principalement la « typo des rues ». On en trouve les derniers billets ci-dessous.

Les 2 derniers billets
Le petit dernier... mais pas chez Fornax  -  par cls

Du corps à l'ouvrage... les mots du livre

Les mots du livre ? Ah ! parce que ça parle, un livre ?... — Un peu que ça parle, mon bonhomme. Et foin des livres audio (qu'on ne déprise pas pour autant), les livres ordinaires, les livres courants, les livres old fashion, que d'aucuns diraient vintage de nos jours, les livres avec une couverture de papier fort et des pages de papier plus mince, les livres qu'on range sur les vraies étagères des vraies bibliothèques, tous ces livres nous parlent. Sans un son. Ils nous parlent à l'intérieur de nos têtes quand nous les lisons, et les mots lus s'y incrustent... plus ou moins longtemps, suivant le degré d'avancement de notre Alzeimer.

Mais là, il ne s'agit pas tout à fait de ça. Il s'agit des mots liés au livre, à sa fabrication, aux gens qui le font ou qui l'ont fait. — C'est du vocabulaire, quoi ! — Euh, oui et non... Oui, ce sont des mots et leurs définitions, et non, il n'y a pas que des mots ennuyeux, on en trouve beaucoup de rigolos ou de rares, et on a essayé de ne pas en donner des définitions austères comme dans les manuels techniques, on a essayé d'y mettre des clins d'œil et un peu d'humour... — Ah ! parce que tu... — Oui, je suis l'un des deux qui... — Oui, je vois, ce sont des mots à picorer, un peu comme les graines qu'on donne aux moineaux et aux pigeons... — Ou aux étourneaux, comme toi... oui. — Et tu crois que ça va marcher ? — Je l'espère, d'autant qu'il est drôlement beau, le livre, et original dans sa présentation.

LesMotsDuLivre.jpg

Éric Dussert et Christian Laucou, Du corps à l'ouvrage, les mots du livre, éditions de la Table Ronde. Dans toutes les (bonnes) librairies à partir du 28 février 2019. 24 €.

Du corps à l'ouvrage... les mots du livre

Les mots du livre ? Ah ! parce que ça parle, un livre ?... — Un peu que ça parle, mon bonhomme. Et foin des livres audio (qu'on ne déprise pas pour autant), les livres ordinaires, les livres courants, les livres old fashion, que d'aucuns diraient vintage de nos jours, les livres avec une couverture de papier fort et des pages de papier plus mince, les livres qu'on range sur les vraies étagères des vraies bibliothèques, tous ces livres nous parlent. Sans un son. Ils nous parlent à l'intérieur de nos têtes quand nous les lisons, et les mots lus s'y incrustent... plus ou moins longtemps, suivant le degré d'avancement de notre Alzeimer.

Mais là, il ne s'agit pas tout à fait de ça. Il s'agit des mots liés au livre, à sa fabrication, aux gens qui le font ou qui l'ont fait. — C'est du vocabulaire, quoi ! — Euh, oui et non... Oui, ce sont des mots et leurs définitions, et non, il n'y a pas que des mots ennuyeux, on en trouve beaucoup de rigolos ou de rares, et on a essayé de ne pas en donner des définitions austères comme dans les manuels techniques, on a essayé d'y mettre des clins d'œil et un peu d'humour... — Ah ! parce que tu... — Oui, je suis l'un des deux qui... — Oui, je vois, ce sont des mots à picorer, un peu comme les graines qu'on donne aux moineaux et aux pigeons... — Ou aux étourneaux, comme toi... oui. — Et tu crois que ça va marcher ? — Je l'espère, d'autant qu'il est drôlement beau, le livre, et original dans sa présentation.

LesMotsDuLivre.jpg

Éric Dussert et Christian Laucou, Du corps à l'ouvrage, les mots du livre, éditions de la Table Ronde. Dans toutes les (bonnes) librairies à partir du 28 février 2019. 24 €.

Fermer

Publié le 20/02/2019 @ 11:04  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Des conférences par CLS...  -  par cls

CONFÉRENCES
Les à-côtés plaisants du livre et de la typographie


Une série de 6 conférences de Christian Laucou, dans l'atelier de reliure de Catherine Chauvel.

PortraitChristiansite.jpg

Elles sont proposées au rythme de une par mois, le 3e mercredi à 19 h. D'une durée de une heure environ, suivies de questions-réponses et d'une petite collation. Il est demandé une participation de 15 euros par personne. Le lieu, limitant le nombre d'auditeurs à 30, en cas d'inscriptions supplémentaires, une seconde séance sera proposée à une date intermédiaire.

visuel atelier reliure site.jpg

1. La typo des rues. Mercredi 20 février 2019
Qu’on le veuille ou non, qu’on s’en rende compte ou pas, la typographie nous entoure à chaque moment de notre vie, sauf peut-être pendant notre sommeil, et encore… Dans la rue, elle est partout et nous y sommes tellement habitués que nous n’y prêtons plus attention. L’intervention ludique proposée ici sur la typographie des rues porte un regard attentif et amusé sur certains points de détail : les numéros de rues sur les immeubles, les enseignes, les marques au sol, etc. C’est une lente balade le nez en l’air et l’œil aux aguets, au fil des rues, avec un appareil photographique en guise de carnet de notes. Une conférence sérieuse mais qui ne se prend pas au sérieux.

2. Jouer avec la lettre. Mercredi 20 mars 2019
L’écriture a été inventée pour fixer ce que l’oral et la mémoire ne peuvent retenir indéfiniment. C’est là son principal et capital usage. Mais rien n’interdit, en marge de cette tâche, qu’on puisse s’amuser un peu. Avec la lettre elle-même, avec la phrase, avec le texte, avec la mise en page du texte. Cette conférence tente de brosser un rapide survol de mille ans de pratiques ludiques en la matière.

3. Fantaisies typographiques et livresques au 18e siècle,
et leurs suites éventuelles au 19e et au 20e siècle.
Mercredi 17 avril 2019
Complément et approfondissement de la 2e conférence autour de quelques auteurs du 18e siècle : Laurence Sterne (Tristram Shandy), Coqueley de Chaussepierre (Le Roué vertueux, Monsieur Cassandre), Louis-Antoine de Caraccioli (Le Livre à la mode, le Livre de quatre couleurs), Nicolas-Edme Restif de la Bretonne (La Famille vertueuse, Le pied de Fanchette, autres titres, passim). Les particularités de certains de ces livres nous entraîneront à parcourir le temps en direction de notre époque pour y relever des filiations ou des échos.

4. Les a-côtés du livre,
achevés d’imprimer, ex-libris, vignettes de justification de tirage.
Mercredi 15 mai 2019
Le livre, avant tout, tire son intérêt, sa raison d’exister, dans le texte qu’il contient. Toutefois quelques éléments constitutifs du livre hors le texte principal peuvent retenir l’attention. Une attention amusée, parfois, ou celle plus sérieuse voire plus austère du bibliophile fervent avide de petits détails. Les achevés d’imprimer sont parfois l’objet de créations amusantes, les ex-libris offrent un domaine varié d’études artistiques et techniques, et les vignettes de justification de tirage, sous couvert d’un prétendu contrôle de l’auteur sur l’éditeur, offrent un décor prisé par certains de ces derniers aux livres qu’ils publient.

5. Quelques petits éditeurs du 20e siècle. Mercredi 5 juin 2019
Le conférencier se met ici un peu en scène, du moins en négatif. Il évoque et étudie, de manière partiale et partielle (heureusement !), certains des créateurs de livres du 20e siècle qui furent un peu ses modèles et les créateurs contemporains qu’il a pu côtoyer. Avec quelques exemples choisis de ces productions éditoriales, il parle du rapport entre le contenant et le contenu, un peu de la technique, de la forme et de la structure des ouvrages.

6. Comment j’ai conçu certains de mes livres (Fourneau / Fornax). Mercredi 19 juin 2019
Ici le conférencier met réellement en scène sa façon de voir et de concevoir le livre. Sans tout révéler de ce qui l’a conduit à créer ses livres (un peu à la manière de Raymond Roussel dont il reprend, pour sa conférence, un titre en le détournant un peu). Il évoque les idées directrices qui se sont cachées dans la réalisation de certains de ses livres les plus originaux. Un parcours dans le temps sur quatre décennies.

···oOo···

[N. B.] Nous avions prévu sur cette page un formulaire d'inscription en ligne. Nous avons dû le supprimer car il présentait un certain nombre de dysfonctionnements en fonction du navigateur utilisé, ainsi que du lecteur de pdf que vous avez installé.

Si vous êtes intéressé(e) par une ou plusieurs de ces conférences, veuillez nous le faire savoir en nous prévenant par simple courriel à l'adresse du conférencier : cls[at]fornax[point]fr, ou à celle de l'atelier de reliure qui l'accueille : mariecerise[at]free[point]fr, en nous précisant vos nom et prénom (les adresses mail sont parfois sibyllines), et les numéros des conférences qui vous intéressent. Merci...

CONFÉRENCES
Les à-côtés plaisants du livre et de la typographie


Une série de 6 conférences de Christian Laucou, dans l'atelier de reliure de Catherine Chauvel.

PortraitChristiansite.jpg

Elles sont proposées au rythme de une par mois, le 3e mercredi à 19 h. D'une durée de une heure environ, suivies de questions-réponses et d'une petite collation. Il est demandé une participation de 15 euros par personne. Le lieu, limitant le nombre d'auditeurs à 30, en cas d'inscriptions supplémentaires, une seconde séance sera proposée à une date intermédiaire.

visuel atelier reliure site.jpg

1. La typo des rues. Mercredi 20 février 2019
Qu’on le veuille ou non, qu’on s’en rende compte ou pas, la typographie nous entoure à chaque moment de notre vie, sauf peut-être pendant notre sommeil, et encore… Dans la rue, elle est partout et nous y sommes tellement habitués que nous n’y prêtons plus attention. L’intervention ludique proposée ici sur la typographie des rues porte un regard attentif et amusé sur certains points de détail : les numéros de rues sur les immeubles, les enseignes, les marques au sol, etc. C’est une lente balade le nez en l’air et l’œil aux aguets, au fil des rues, avec un appareil photographique en guise de carnet de notes. Une conférence sérieuse mais qui ne se prend pas au sérieux.

2. Jouer avec la lettre. Mercredi 20 mars 2019
L’écriture a été inventée pour fixer ce que l’oral et la mémoire ne peuvent retenir indéfiniment. C’est là son principal et capital usage. Mais rien n’interdit, en marge de cette tâche, qu’on puisse s’amuser un peu. Avec la lettre elle-même, avec la phrase, avec le texte, avec la mise en page du texte. Cette conférence tente de brosser un rapide survol de mille ans de pratiques ludiques en la matière.

3. Fantaisies typographiques et livresques au 18e siècle,
et leurs suites éventuelles au 19e et au 20e siècle.
Mercredi 17 avril 2019
Complément et approfondissement de la 2e conférence autour de quelques auteurs du 18e siècle : Laurence Sterne (Tristram Shandy), Coqueley de Chaussepierre (Le Roué vertueux, Monsieur Cassandre), Louis-Antoine de Caraccioli (Le Livre à la mode, le Livre de quatre couleurs), Nicolas-Edme Restif de la Bretonne (La Famille vertueuse, Le pied de Fanchette, autres titres, passim). Les particularités de certains de ces livres nous entraîneront à parcourir le temps en direction de notre époque pour y relever des filiations ou des échos.

4. Les a-côtés du livre,
achevés d’imprimer, ex-libris, vignettes de justification de tirage.
Mercredi 15 mai 2019
Le livre, avant tout, tire son intérêt, sa raison d’exister, dans le texte qu’il contient. Toutefois quelques éléments constitutifs du livre hors le texte principal peuvent retenir l’attention. Une attention amusée, parfois, ou celle plus sérieuse voire plus austère du bibliophile fervent avide de petits détails. Les achevés d’imprimer sont parfois l’objet de créations amusantes, les ex-libris offrent un domaine varié d’études artistiques et techniques, et les vignettes de justification de tirage, sous couvert d’un prétendu contrôle de l’auteur sur l’éditeur, offrent un décor prisé par certains de ces derniers aux livres qu’ils publient.

5. Quelques petits éditeurs du 20e siècle. Mercredi 5 juin 2019
Le conférencier se met ici un peu en scène, du moins en négatif. Il évoque et étudie, de manière partiale et partielle (heureusement !), certains des créateurs de livres du 20e siècle qui furent un peu ses modèles et les créateurs contemporains qu’il a pu côtoyer. Avec quelques exemples choisis de ces productions éditoriales, il parle du rapport entre le contenant et le contenu, un peu de la technique, de la forme et de la structure des ouvrages.

6. Comment j’ai conçu certains de mes livres (Fourneau / Fornax). Mercredi 19 juin 2019
Ici le conférencier met réellement en scène sa façon de voir et de concevoir le livre. Sans tout révéler de ce qui l’a conduit à créer ses livres (un peu à la manière de Raymond Roussel dont il reprend, pour sa conférence, un titre en le détournant un peu). Il évoque les idées directrices qui se sont cachées dans la réalisation de certains de ses livres les plus originaux. Un parcours dans le temps sur quatre décennies.

···oOo···

[N. B.] Nous avions prévu sur cette page un formulaire d'inscription en ligne. Nous avons dû le supprimer car il présentait un certain nombre de dysfonctionnements en fonction du navigateur utilisé, ainsi que du lecteur de pdf que vous avez installé.

Si vous êtes intéressé(e) par une ou plusieurs de ces conférences, veuillez nous le faire savoir en nous prévenant par simple courriel à l'adresse du conférencier : cls[at]fornax[point]fr, ou à celle de l'atelier de reliure qui l'accueille : mariecerise[at]free[point]fr, en nous précisant vos nom et prénom (les adresses mail sont parfois sibyllines), et les numéros des conférences qui vous intéressent. Merci...

Fermer

Publié le 08/02/2019 @ 14:31  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Tout le blog

Blog


Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Les livres de la semaine
Les petits derniers...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg

8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

 __________

CLS
Quasimodo
le simplet

Quasimodo

36 pages, format 14 x 14 cm.
100 exemplaires.
10 €

 __________

CLS
Un point
c'est tout

Un point c'est tout

36 pages, format 14,8 x 7 cm.
100 exemplaires.
5 €

(cliquer sur les images
pour en savoir plus)

Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Visites

 2398488 visiteurs

 18 visiteurs en ligne

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes ––  37 bis, rue de Montreuil 75011 Paris – France